L’auteur en mots

« Le titre de cette page aurait pu aussi être:

qui a-t-il?

Oui, qui a-t-il pour qu’un cerveau qu’il prétend de 20 ans avec plus de cinquante ans de service dont un aléa de la vie lui a permis de réaliser ce dont il rêvait depuis des décennies, ait choisi d’essayer de casser de nombreuses dérisoires mâchoires de notre société, affamées de chair plus ou moins fraiche. Mâchoires de nos institutions corrompues par de vieux adages sans autre sens que celui du recul, du retour en arrière, du moins vers le passé?

Il s’agit sans aucun doute d’une grande envie de vivre pour lui, avec ses amours et avec la grande majorité du genre humain. L’essentiel de l’humanité, non-forcément appréciable en nombre mais en valeur de progrès et de réelles constructions que nul ne connaîtra en totalité.

Pour cela, il est un simple être humain. Le moins individuel possible au niveau de ses conceptions mais sans aucun doute, le moins collectif possible au niveau de ses conclusions qui fortes de ses propres expériences personnelles ne sauraient être générales et donc communes.

De là à en déduire que ses conceptions sont unilatérales, de nombreux êtres intransigeants et intellectuellement limités sans réelles visées constructives ont essayé infructueusement et chacune à leur tour ou concomitamment de les annihiler. Paix à leurs âmes et à tout, si nécessaire, ce qu’il leur faut d’autre.

C’est sans doute dans son objectif tant de jouissance que de construction de la vie pour le plus grand nombre et dans les meilleures conditions qu’il a toujours voulu écrire et travailler.

A l’image de Jean-Martial de Brise, le héros de sa première série, il continuera à suivre sa vie dans l’optique de Justice qui lui fut enseignée comme à ses ancêtres et je pense à vous et aux vôtres et qu’il transmit à ses enfants: Tu ne nuiras à personne ni ne tueras quiconque tout en faisant le bien autour de toi. Mais tu n’accepteras pas que des personnes malvenues puissent te nuire à toi et à tes proches et tu feras ce qu’il faut en ce sens, tout en respectant la loi (ou du moins son esprit).

Toujours à l’image de son premier héros qui eut pu y passer à l’image de grand nombre de ses pairs, chaque année depuis des lustres, il ne regrette pas de s’être fait marcher dessus si cela peut rendre service au plus grand nombre à venir. Rassurez-vous, il ne se prend pas pour Jésus Christ dont l’image a tué tant de personnes et parmi les plus instruites et porteuses de progrès comme ses homologues de toutes les religions révélées ou en voie de l’être. Qui sait?

En Bref, Jean-Michel est né le jour du solstice d’été 1964, baptisé comme Saint Jean Baptiste, communié et marié devant Dieu parait-il. Il a 4 enfants révélés, 2 ex-épouses, de plus nombreuses amantes passées, de nombreux amis des deux sexes révélés mais tous, ou presque passés aux oubliettes dans lesquelles ils l’ont mis suite au passage de son grand aléa de vie, une envie de construction bien plus grande au fur et à mesure, quelques êtres proches et quelques enfants avec qui il est très heureux de vivre et de jouir des bienfaits de la vie dont nous pouvons tous, plus ou moins, profiter et surtout nous réjouir. Il a toujours été indépendant, chef d’entreprise et pationné par sa vie et celle de ses proches.

Loin de lui les pleureurs, arnaqueurs et râleurs qui oublient de se contenter de ce qu’ils ont et de faire ce qu’ils peuvent pour gagner du reste ce qui leur est possible sans nuire aux autres.

Bienvenue à tous les lecteurs qui recherchent du plaisir, du sens et une certaine recherche du mieux-être dans la joie et la bonne humeur, sans oublier le plaisir.

Comme il a l’habitude de le dédicacer à ses premiers lecteurs:

« Pour votre bonheur et celui de vos amours…« .

C’est ainsi qu’il entend et espère vous satisfaire dans ses écrits. »

Un vieil ami